À propos

Après des mois de négociations et de construction, le centre commercial Les Galeries St-Hyacinthe ouvre ses portes en octobre 1971 et accueille ses premiers clients.

1971 – Ouverture des Galeries St-Hyacinthe

20 boutiques
Zellers, Steinberg (devenu aujourd’hui IGA Benoit extra) Barbier des Galeries (toujours présent aux Galeries), boutique Lindor, restaurant Le Château Chambord, Radio Shack (maintenant La Source), Mercerie Jean-Paul Pitt.

30 000 pieds d’espaces de bureaux
TOTAL : (bureaux et mail commercial) de plus de 200 000 pieds carrés.

1982 – Agrandissement du mail

35 nouvelles boutiques
Pharmacie Chartier (devenue aujourd’hui Jean Coutu), restaurant La Petite Italie,

Encore présents aujourd’hui: Coquelicot mode, Marie-Claire, Reitmans, Centre d’Optométrie Lucien Martel (maintenant Iris Saint-Hyacinthe), Librairie Solis (maintenant Buropro Citation), Galerie Vanier, kiosque de Loto-Québec et Bentley.

31 500 pieds carrés d’espaces à bureaux.
TOTAL : Quelque 300 000 pieds carrés.

1996 – Agrandissement du mail

20 boutiques
Le Château, Tristan, Émotions, Arcades, Cinéma Saint-Hyacinthe, Aire de restauration (6 restaurants), Restaurant Pacini

20 000 pieds de bureaux
TOTAL : 500 000 pieds carrés de mail commercial et de trois édifices à bureaux.

2010 – Agrandissement du mail

25 boutiques
Smart Set, JACOB, Terra Nostra, Caroline Néron, Modena, Sports Experts/Atmosphère, Clément/Mady Mad Max, L’Équipeur, Urban Planet, Café Dépôt, Phenom boardshop

Stationnement intérieur chauffé de 400 places
TOTAL : 88 000 pieds carrés de bureaux.

À ce jour, les Galeries St-Hyacinthe sont la pierre angulaire commerciale du secteur nord de la ville de Saint-Hyacinthe et de toute la région maskoutaine. Des projets plein la tête, l’équipe du développement des Centres d’Achats Beauward Ltée annonce un futur encore et toujours plus excitant.

Les Galeries St-Hyacinthe seront toujours un citoyen corporatif impliqué dans la société maskoutaine.